Succombez au charme de l’envoutante Sabrina Claudio dans son nouveau clip « Messages From Her » 

 

Sabrina Claudio est sans aucun doute l’un des nouveaux talents les plus prometteurs de la scène R&B contemporaine. La chanteuse/compositrice/parolière tout juste âgée de 22 ans avait attiré l’attention des aficionados grâce à son EP et la magnifique chanson-titre « Confidently Lost » 2017, mais également via sa mixtape intitulée « About Time » sortie elle aussi l’année dernière, portée par des titres tels le terriblement sexy « Unravel Me » ou encore « Belong To You » qui s’est vu offrir un remix avec la participation du talentueux et désormais populaire 6lack. Et après avoir participé à la B.O du film « Cinquante Nuances Plus Claires » avec le très réussi « Cross Your Mind », et après avoir collaboré avec Khalid sur le superbe « Don’t Let Me Down » (dont on attend toujours le clip…), Sabrina s’est enfin lancée dans l’arène en présentant son tout premier album solo intitulé « No Rain, No Flowers ». Premier single extrait de cet opus, « Messages From Her » est une véritable invitation à un voyage sensoriel délivrée par la voix suave et envoutante de la chanteuse, le tout dans une atmosphère éthérée apaisante. Sabrina Claudio a su développer très tôt une esthétique personnelle, minimaliste et très valorisante pour ses titres dans ses clips. Il se dégage une sensualité assez incroyable de ses visuels, et « Messages From Her » ne fait pas exception. A consommer sans modération !



FOCUS

Sabrina Claudio, qui est d’origine cubaine et portoricaine, a été il y a quelques mois au coeur d’une polémique qui a quelque peu entaché son essor médiatique pourtant bien parti ! En effet, des internautes ont déterré des anciens tweets de l’artiste de 22 ans dans lesquels elle tenait des propos racistes, notamment à l’encontre des femmes noires et hispaniques foncées de peau. Un comble pour une artiste elle-même hispanique qui entend faire carrière en faisant du R&B et en collaborant avec des artistes noirs (Khalid, 6lack, etc.). Sabrina a bien entendu publié non pas un, mais deux messages d’excuse, expliquant que ces tweets dataient de plusieurs années et reflétaient son immaturité de l’époque, et qu’aujourd’hui elle était une toute autre personne qui profiterait tout de même cette opportunité pour continuer à apprendre de ses erreurs et de mûrir. Reste à savoir si cela sera suffisant pour effacer cet épisode de la mémoire du public concerné…